CADRE DE VIE & ENVIRONNEMENT

 

 

Le concept de développement durable a été long à s’imposer. L’idée d’un développement permettant de réduire les inégalités et de diminuer la pression sur l’environnement a fait progressivement son chemin.
Si l’on y regarde de près, on constate que l’émergence de ce concept remonte à 1909 en Europe Centrale. On parlait alors de concept de génomie(science des rapports entre les sociétés humaines et leur environnement naturel).


Il a fallu ensuite attendre 1968 pour voir la création du club de Rome, mais l’événement majeur sera la conférence de Kyoto en Décembre 1997, sur les changements climatiques, au cours de laquelle sera établi un protocole du même nom ; puis 2002 lors du sommet de Johannesburg  où on aboutit à la signature d’un traité prenant position sur la conservation des ressources naturelles et de la biodiversité.
Le protocole de Kyoto est entré en vigueur en 2005, sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, dans l’Union Européenne. C’est cette année là que la France a adopté une charte sur l’environnement.
Le développement durable doit répondre aux besoins des générations du présent sans compromettre ceux des générations futures, il repose sur 3 piliers : économique, social  et écologique.
Ceux-ci sont à prendre en compte par les collectivités, les entreprises et les individus.


Cela passe par l’efficacité (techniques plus performantes), la sobriété (techniques utilisées avec parcimonie) et l’utilisation de ressources renouvelables (par exemple l’énergie solaire, les éoliennes, etc …)
Chacun peut donc apporter sa pierre à l’édifice par l’application de règles simples : Mieux gérer sa consommation d’eau, d’électricité, participer  au tri des matériaux pour en assurer le recyclage en utilisant les points d’apport volontaire et les déchetteries, en faisant du compostage.