L'HISTOIRE RELIGIEUSE ET LAIQUE...

 

 

 

Le document écrit le plus ancien faisant allusion à Ussac remonte à 945. La paroisse d’Ussac, dont le premier patron fut Saint Pardoux, appartint à l’Abbaye de Tulle. Le bourg fut le siège d’un prieuré Bénédictin connu dés le XIIIe siècle, dont le patron était Saint-Julien.

 

En 1588, Ussac passa sous le contrôle des Protestants. Ceux-ci eurent leur temple, dans le nord du Bourg.Lintillac devint un centre religieux dès le VIIe siècle, Prévôté dotée d’une chapelle, Lintillac dépendit de l’Abbaye d’ Uzerche à partir du XIIe siècle.

 

Chaumont seigneurie autrefois d’une famille BERGERON noble : BOSON d’Aubusson, abbé laïc de Moustier Roseille et d’Evaux, y avait fait en 945 don d’une  (plantade) à l’Abbaye de Tulle. Notons l’existence d’un cloître en 1158 au Prieuré Artigien de la Saulière (Règle des chanoines de Saint Augustin) et celle d’une commanderie de Saint Antoine de Viennois à Saint Antoines des Plantades – citée au XVIe siècle.

 

Sur le plan laïc Ussac appartint à la Vicomté de Turenne. Ce fut une double baronnie  (dite de Vergy et d’Ussac en 1399) qui passa successivement aux mains des seigneurs de Malemort, de Turenne, (Branche d’Aynac), puis du Saillant au XVe Siècle. En 1748, la baronnie d’Ussac et de Vergy dépend des SAHUGUET d’AMARZIT, leurs Armoiries ont été adoptées comme blason de la commune D’Ussac en 1981. (Coquille et un croissant accostés de deux épées). A cette époque, dix fiefs dépendent de cette Baronnie. Celui dit de La Porte appartient aux Barons d’Ussac.